Écris ton carnet de gratitude

novembre 28, 2018 5 minutes 20 Commentaires

Écris ton carnet de gratitude

novembre 28, 2018 5 minutes 20 Commentaires
Écris ton carnet de gratitude

Il y a un peu plus d’un an, j’ai connu un gros bouleversement dans ma vie. Cette expérience m’a obligée à remettre énormément de choses en question et à me pencher de plus en plus sur le développement personnel.

En l’espace de quelques semaines, j’ai été violemment confrontée à mes démons, mes blessures, ma part d’ombre. C’est en renouant contact avec ma meilleure amie que j’ai commencé petit à petit à me sortir du trou noir où je me trouvais. Cette dernière m’a permis de me recentrer et de commencer un travail sur moi-même en profondeur.

Pour ma petite histoire…

J’étais déjà attirée par tout ce qui touchait au développement personnel. J’avais notamment travaillé sur les crises de colère qui me dévoraient trop souvent à mon goût quand les choses m’échappaient ou quand j’avais le sentiment de ne pas être comprise ou prise en compte. Et puis je m’étais arrêtée là, déjà satisfaite de mes progrès, et j’avais tout laissé de côté sans plus y penser.

À croire que l’univers a jugé que je n’étais pas allée assez loin, parce qu’il a remis dans ma vie encore et encore la même épreuve.

Et cette fois-ci, il y a un an donc, je n’avais pas le choix, je ne m’autorisais pas à aller mal : j’avais un petit Lutinot. Je voulais élever mon fils en allant bien. Je voulais finir de résoudre mes problèmes et d’éclairer un peu mes parts d’ombre.

Je suis persuadée que les bébés sentent et s’imprègnent de tout dès la naissance. Alors j’ai mis le paquet. Et parmi toutes les pratiques que j’ai découverte (Ho’ponopono, les oracles, l’EFT…), j’en ai retenue une plus particulièrement, facile à mettre en place… Et d’une efficacité redoutable !

La gratitude, kézaco ?

Je n’ai pas voulu aller chercher dans un dictionnaire une définition exacte : je vais tenter de te transmettre la mienne, selon mon ressenti. La gratitude, c’est cette émotion qui te serre le cœur et te fait monter de chaleureuses bouffées de bonheur quand tu te sens reconnaissante pour quelque chose. Ça te gonfle le cœur et ça te donne immanquablement le sourire.

La gratitude, c’est un état de bien-être qui se travaille. Naturellement, on la ressent pour les choses vraiment chouettes qui nous arrivent, celles qui sont rares, celles qui sortent de l’ordinaire. On a plus de mal à la ressentir au quotidien pour tout et rien, alors qu’on le devrait.

La gratitude, c’est une émotion qui s’entend bien avec l’émerveillement. Sincèrement, je trouve que ces deux-là, elles s’entendent vraiment bien. Et c’est chouette, parce qu’à elles deux, elles attirent efficacement le bonheur et le bien-être. Il y a de quoi avoir envie de se pencher sur la question, tu ne trouves pas ? Et bien, avec le carnet de gratitude, c’est facile !

Le carnet de gratitude

Ou journal, cahier, classeur… Le type de support importe peu, il faut juste qu’il soit à ton goût et que tu prennes beaucoup de plaisir à écrire dedans. Le principe est simple : de manière régulière, tu y écris tout ce pour quoi tu te sens reconnaissante.

J’accorde beaucoup d’importance au support utilisé, parce que cela constitue à mes yeux un rituel (et un rituel sacrément efficace). En choisissant en conscience de donner de l’importance jusqu’au choix du carnet et du stylo, tu donnes d’autant plus de puissance à la pratique de ton rituel. C’est du moins ma vision des choses.

Ta pratique peut varier selon tes besoins. Dans tous les cas, peu importe comment tu t’y prends, c’est un exercice intéressant. Tu peux prendre quelques heures pour lister 100 choses pour lesquelles tu te sens reconnaissante ou prendre le temps de noter chaque soir 3 choses qui se sont produites dans la journée.

Tenir un carnet de gratitude

Un exercice pas si simple…

J’ai commencé avec l’exercice “3 choses par jour”. J’ai très vite constaté que le bilan des journées où il se passait quelque chose de spécial était naturellement plus simple à réaliser que quand il ne se passait rien.

Pour les journées entières passées dans la yourte à juste travailler, ranger et m’occuper de mon fils, c’était plus difficile de trouver 3 gratitutdes. Au début en tout cas. Très vite, ça m’a aidée à me rendre compte qu’en fait, nos vies étaient déjà remplies de petites choses. Des petites choses qui me donnaient l’impression d’avoir un max de chance et de raisons d’être heureuse.

Vivre en yourte. Avoir mon fils près de moi. Lire un livre. Me réveiller en bonne santé le matin. Le ciel bleu. La pluie. Mes chiens qui me font la fête. Ce sont de petits bonheurs quotidiens qu’on prend pour acquis et normaux. Mais non. On est chanceux de les avoir.

L’exercice des 100 choses va donner le même résultat : à un moment, il faudra en venir à ces petits bonheurs si tu veux pouvoir trouver 100 gratitudes.

Alors même si tu penses que tu n’as rien à noter, force toi, creuse toi la tête, tu verras que tu finiras toujours par trouver quelque chose. Ça te semblera peut-être bête au début, ou guimauve, ou simplet, ou forcé… et puis tu apprécieras vraiment ta chance.

Il n’y a aucune raison de déprécier les bonheurs simples de la vie. Ce sont eux qui constituent une des bases solide du bonheur, et en général, les apprécier nous permet de renouer également avec l’émerveillement, qui manquent cruellement à nos “vies d’adulte”.

… avec de grands bienfaits !

L’avantage premier, c’est que ça t’oblige à te concentrer sur le positif. Au lieu de ruminer tout ce qui ne va pas, tu savoures ce qui va. C’est pour ça que c’est super de le faire avant de dormir : tu finis ta journée sur une note positive. Et ça, c’est tout bon pour la santé également.

Et plus tu vas le faire, plus ta vie va se transformer. Quand on se concentre sur le positif, quand on est reconnaissant pour toutes ces jolies choses, simples ou extraordinaires, qui nous arrivent dans la vie, il se passe un truc magique : elles se multiplient !

C’est un principe simple et universel : le négatif attire du négatif et le positif attire du positif. Le bonheur attire le bonheur. Le problème, c’est que nous ne sommes que rarement programmés pour penser au bonheur. Il y a trop de problèmes pesant à résoudre, trop de malchance, trop de malheur… Et en fait, on finit par croire qu’il y a bien plus de mauvaises choses que de bonnes dans nos vies.

Tenir un journal de gratitude rétablit l’équilibre et finit même par inverser la tendance.

Attention, il ne s’agit pas de se voiler la face et de refuser de voir les choses négatives. Il s’agit de faire le choix, en conscience, de se concentrer sur le positif et le bonheur.

Et ça, crois-moi, ça change une vie !

Tu connaissais déjà cet exercice ? Tu as déjà essayé ? Ça a été facile ou difficile pour toi ? N’hésite pas à partager ton expérience en commentaire !

Modèle carnet de gratitude

 

20 Commentaires

  • LaParenthesedOr décembre 1, 2018 at 8:40

    Je pense que c’est un exercice qu’il faut que je fasse, ça m’aiderait énormément !
    Merci…

    • suislelan décembre 2, 2018 at 8:59

      N’hésite pas à te lancer ❤️ résultats garantis ! 😊

  • celine décembre 2, 2018 at 10:38

    C’est un excellent exercice. Même les psys le recommandent.

    • suislelan décembre 2, 2018 at 11:14

      Ah, ça je ne savais pas ! Mais ça ne m’étonne pas 😊

  • Ameloche Voyage décembre 2, 2018 at 5:50

    Merci pour cet article, parfois il y a de gros coup dur et nous avons besoin de voir que notre vie est faite de pleins de petits bonheurs qu’on a tendance à oublier parfois. Je vais commencer mon carnet 😉

    • suislelan décembre 3, 2018 at 6:01

      Super ! Je pense que tu m’en diras des nouvelles 🙂 En plus, ça fait du bien de le feuilleter en cas de coup dur comme tu dis ! 🙂

  • Rose Capsule décembre 3, 2018 at 1:36

    J’avais déjà entendu parler de cet exercice mais je n’ai encore jamais tenté ! Mais maintenant que j’ai lu ton article, j’ai très envie d’essayer 🙂
    Merci de m’avoir éclairée sur le sujet !

    Bisous
    Jennifer

    • suislelan décembre 3, 2018 at 6:01

      Ravie d’avoir pu éclairer ta lanterne 🙂 N’hésite pas à revenir dire ce que tu en auras pensé quand tu auras essayé !

  • Hidden Lifee décembre 3, 2018 at 3:43

    Ça a l’air d’être un bon exercice à faire qu’en tu es submergé !
    Je me le garde dans un coin de ma petite tête, à méditer quand les épreuves se présentent à nous.

    Bisous x.

    • suislelan décembre 3, 2018 at 6:00

      C’est plus difficile de réussir à voir les choses positives quand on a une épreuve difficile, et c’est un exercice d’autant plus intéressant en effet ! <3

  • Fille à Paillette ✨ décembre 3, 2018 at 5:45

    Hello,

    J’ai moi aussi connu un coup dur important il y a 1 an et demi et depuis je suis à fond dans le développement personnel. Le journal de gratitude j’adore, ça oblige à voir la vie en positif et a apprendre à s’émerveiller de tout. Je ne sais pas si tu connais Georgia Horackova et le podcast “se sentir bien” d’Esther mais ce podcast m’a vraiment aidé !

    Des bisous

    Morgane ✨

    • suislelan décembre 3, 2018 at 5:59

      Oh, je ne connais ni l’une ni l’autre, je vais aller voir ça ! Merci pour le conseil, et des bisous à toi aussi !

  • Caro Bleue Violette décembre 3, 2018 at 7:43

    Le carnet de gratitude est une pratique qui est effectivement conseillée dans la plupart des bouquins de développement personnel. J’avais commencé à en tenir un : tous les soirs, j’écrivais mes petits bonheurs de la journée qui venait de s’écouler. Mais j’ai laissé tomber lors d’une période particulièrement sombre… et il faudrait vraiment que je m’y remette !

    • suislelan décembre 4, 2018 at 2:30

      Moi aussi les rares fois où j’ai laissé tomber, c’est paradoxalement quand il n’aurait pas fallu ! Plus ça va mal, plus c’est dur mais plus c’est bénéfique en fait 🙂

  • mindandbeauty décembre 3, 2018 at 7:58

    Super article! J’adore le développement personnel et le début de ton article a fait un peu écho à mes expériences. Aujourd’hui c’est la catégorie pour laquelle je ne suis jamais à court d’idées sur mon blog.
    J’ai fait un exercice de la sorte mais moi sur une note dans mon téléphone. J’écrivais tous mes petits bonheurs chaque jour. Aujourd’hui je continue mais pas forcément tous les jours. Ton article m’a donné envie de le faire sur un joli carnet 🙂
    Merci pour ce bon moment que j’ai passé à te lire.
    Tia

    • suislelan décembre 4, 2018 at 2:31

      On a une passion commune alors, je vais passer faire un tour chez toi ! 😊

  • Les secrets de Mia décembre 3, 2018 at 8:19

    Top comme idée !! Et j’avoue qu’elle tombe à pique !! Je vais tenter car en te lisant je me rend compte qu’en ce moment je ne fais plus attention au petits bonheurs…

    • suislelan décembre 4, 2018 at 2:31

      J’espère que ça pourra t’aider ❤️

  • Valérie Thièrion décembre 31, 2018 at 1:49

    Tous les soirs depuis quelques mois je fais la liste de mes petits bonheurs de la journée. Pas facile au début puis on s’aperçoit que certains se répètent chaque jour. Et quelle réjouissance quand on en découvre de nouveau… Cette année 2018 a été très éprouvante personnellement et je crois que sans la méditation, le yoga, le carnet de gratitude et l’écriture je n’aurai pas tenu. En te lisant on se sent moins seule dans l’adversité!

    • suislelan janvier 1, 2019 at 11:47

      Merci à toi pour ton témoignage 🙂 J’ai utilisé exactement les mêmes outils que toi pour surmonter les difficultés et les douleurs de 2018, et le plus puissant pour moi reste le carnet de gratitude et réapprendre à profiter du moment présent !

    Laisse un commentaire

    ×