Je crée un univers : Jour 5

avril 12, 2019 6 minutes Aucun commentaire

Je crée un univers : Jour 5

avril 12, 2019 6 minutes Aucun commentaire
Je crée un univers Jour 5

Hello petite plume !

C’est déjà (seulement ?) le cinquième jour de ce challenge de 30 jours au cours duquel je me suis engagée à créer un univers le plus complet possible.

Et en vérité, c’est fou ce qu’on peut déjà définir en 5 jours, avec un travail régulier ! Je ferai un premier bilan prochainement, pour le moment, parlons un peu de ce que j’ai fait aujourd’hui !

Petit rappel

Je n’ai pas créé de planning, je n’ai pas de plan prédéfini à suivre, encore moins une méthode. L’idée est de travailler chaque jour à la création de cet univers, en essayant d’avoir quelque chose d’assez complet et de cohérent dans un mois.

J’utilise donc l’écriture libre pendant une vingtaine de minutes chaque jour, selon des thèmes précis, pour montrer également comment cet outil peut servir à booster son inspiration.

Travail sur l’école de Magie

Aujourd’hui, comme prévu, j’ai détaillé l’école de Magie. J’avais naturellement Poudlard en tête, mais aussi un certain nombre de lycées spéciaux tirés de manga, mais c’est tout. Ah, et le camp d’entraînement des demi-dieux dans Percy Jackson.

Mon objectif a été de développer mon école sans me laisser influencer par les modèles que je connaissais déjà, mais sans pour autant me priver d’idées sous prétexte qu’elles avaient déjà été utilisées. Il y a des choses qui fonctionnent et qui sont logiques, d’autres qui sont spécifiques à des univers déjà créés, le plus dur à été de faire le tri au cours de ma séance d’écriture libre.

L’école de magie que j’ai créée est volontairement très imparfaite. Je n’ai pas pour objectif de créer une utopie, ni au sein de l’univers (mais ça, tu l’as déjà compris normalement), ni au sein de l’école. S’il doit y avoir quelque part une bulle où la vie est parfaite, l’Homme ne tardera pas à y pointer le bout de son nez.

La session d’écriture libre

Cette fois encore, certains éléments avaient été définis au cours des sessions d’écriture précédentes et j’avais un très bon point de départ que j’ai juste eu à développer.

Je suis heureuse de voir que mon cerveau a l’habitude de fonctionner ainsi et que je garde toutes les idées telles quelles. Ça ne sera pas forcément le cas à chaque fois, peut-être que ça ne sera pas le cas pour toi non plus.

Je pense qu’il y a des mécanismes qui se mettent en place au fur et à mesure et que l’exercice devient forcément plus fluide et plus simple. Ce n’est pas la première fois que je crée un univers et j’ai donc l’habitude du raisonnement à suivre, du rebond des idées, etc.

Ne t’inquiètes pas si c’est difficile pour toi, c’est normal, tu vas voir, tout tiendra debout à la fin. N’hésite pas à revenir en arrière si tu te rends compte que tu dois modifier des choses pour que la cohérence soit maintenue. Quand tu ajoutes un concept, va voir comment il se répercute dans tous les aspects de ton univers !

Et surtout, ne cherche pas à tout creuser en détail, tu y passerais une vie entière sans jamais te lancer dans ton histoire =) Tu pourras ajouter des détails au fur et à mesure de tes besoins !

L’école de magie

On va instaurer cette habitude pour de bon : en gras, ce qui est ressorti de la séance du jour, en normal, ce qui avait déjà été défini, et en gras et italique, ce qui implique de nouvelles choses à développer !

  • l’école se trouve sur une station spatiale rafistolée et agrandie de toute part qui tient grâce à la magie / cela donne un aspect complément tarabiscoté et hétéroclite ;
  • c’est l’Ordre d’Ishtar qui est à la tête de l’école ;l’école est internationale et n’appartient qu’à elle-même, ou plutôt à l’ordre d’Ishtar, qui a été fondé uniquement dans le but de gérer l’école ;
  • sur la station, tout le monde comprend tout le monde grâce à la Magie, c’est différent à l’extérieur ;
  • il n’y a pas d’extraterrestres dans l’école, même si des rumeurs disent qu’il y en a qui se cachent dans le personnel enseignant ;
  • on y explore toutes les facettes de la Magie pour pouvoir facilement rejoindre l’Ordre de son choix une fois adulte ;
  • l’école est théoriquement neutre, mais les enseignants appartiennent à des ordres différents, et les élèves viennent de familles appartenant à des ordres différents, donc il y a quand même des tensions et des compétitions ;
  • il y a des clubs, de sport, de théâtre, de jeux… Qui n’ont officiellement rien à voir avec les Ordres mais en fait si, pour certains ;
  • les élèves sont admis de 6 à 15 ans et quittent l’école à 25 ans maximum quoi qu’il arrive ;
  • ils suivent des cours par niveau, pas par tranche d’âge / les plus doués sont dans des classes séparées, et ceux qui ont le plus de difficultés aussi ;
  • il n’y a pas d’autres répartitions officielles, mais officieusement les élèves se regroupent en fonction de l’Ordre qu’ils veulent rejoindre ou qu’on a choisi pour eux / ils se regroupent en fonction du dortoir où ils ont été placés / ils se regroupent en fonction de leur nation ;
  • on sort de l’école quand on a validé les sept niveaux d’étude obligatoires, avec un diplôme en poche ;
  • il y a des niveaux d’étude complémentaires facultatifs ;
  • on étudie tous les sujets qui touchent à la magie, mais également énormément d’autres choses (obligatoires et facultatives) touchant à la culture générale ;
  • il y a des délégués de dortoir, des conseils d’élèves, etc ;
  • pour travailler l’endurance, il y a des cours de sport, d’abord sans magie, puis avec magie / des sports particuliers ont été développés et il y a des compétitions ;
  • les élèves sont en uniformes, il évolue selon le niveau d’étude et on épingle ses distinctions dessus ;
  • la station se déplace dans l’univers ;
  • les élèves sont régulièrement confrontés à la réalité en effectuant des missions à l’extérieur ;
  • l’école possède son propre laboratoire, dans lequel on mène des recherches pour sans cesse améliorera vie au sein de l’école ;
  • le personnel d’entretien est extrêmement nombreux ;
  • il y a en moyenne 20 000 élèves et 2000 enseignants.
Je crée un univers Jour 5

Cette séance d’écriture libre a aussi fait surgir des idées plus générales que voici :

  • le gène de la Magie ne se transmet pas forcément, si gène il y a, alors il est difficile de maintenir une vieille lignée familiale ;
  • l’Homme a quand même essayé d’y parvenir, et pour cela les adoptions sont devenues courantes ;
  • un sort de Magie permet de retrouver des enfants avec le don dans des familles prêtes à le céder pour des raisons diverses et variées (le plus souvent, pour une vie meilleure, quel que soit le sens donné à ce terme) ;
  • certains ordres sont contre cette pratique ;
  • l’ordre d’Ishtar, composé uniquement de femmes, maintient des lignées de cette façon ;
  • c’est une pratique connue dont on ne parle pas pour autant ouvertement, on fait « comme si » ;
  • la magie ne permet pas de procréer, mais certains ordres se sont mis à la recherche de cette puissance supérieure.

Pour finir…

Ça fait pas mal de matière à exploiter, et ça me donne énormément d’idées pour de petites histoires. Je ne vais pas faire de secret : j’ai très très très envie d’écrire un recueil de nouvelles se déroulant dans cet univers quand j’aurai fini le challenge ! Ça te dirait ? =)

Je te souhaite une belle journée et te dis à demain !

Aucun commentaire

Laisse un commentaire

×