Je crée un univers : Jour 22

mai 1, 2019 6 minutes Aucun commentaire

Je crée un univers : Jour 22

mai 1, 2019 6 minutes Aucun commentaire
Je crée un univers Jour 22

Hello petite plume !

Aujourd’hui, comme prévu, on s’occupe de la zoologie et de la botanique ! Je voulais la faire sur deux jours, mais en développant cette partie, j’ai deux autres sujets qui sont ressortis et qu’il va me falloir intégrer à mon planning : la médecine/chirurgie et les organismes indépendants.

J’ai donc un nouveau planning bien chargé pour la semaine restante !

Petit rappel

Je n’ai pas créé de planning, je n’ai pas de plan prédéfini à suivre, encore moins une méthode. L’idée est de travailler chaque jour à la création de cet univers, en essayant d’avoir quelque chose d’assez complet et de cohérent dans un mois.

J’utilise donc l’écriture libre pendant une vingtaine de minutes chaque jour, selon des thèmes précis, pour montrer également comment cet outil peut servir à booster son inspiration.

Un retard qui s’accumule…

J’espère réussir à rattraper mon retard aujourd’hui… D’autant plus que j’ai aussi pris du retard dans mon défi Bradbury !

Ce retard accumulé, autrefois, je l’aurai pris comme un échec. En réalité, ça sera un échec si j’abandonne en me disant que c’est trop tard, que j’ai raté mes deux challenges. Quelle belle excuse pour arrêter quand ça devient difficile !

Donc non, ce n’est pas un échec, c’est une occasion de revenir bien tranquillement dans ma zone de confort, que je rejette complètement !

Si le sujet t’intéresse, je parle longuement des peurs, des croyances limitantes et de la zone de confort dans mon ebook “J’ose écrire pour me réaliser” ! =)

Passons maintenant à la zoologie et botanique de cet univers !

Zoologie & Botanique

Je n’ai pas fait de listes des différentes espèces, ça, ça serait la troisième étape, celle où on rentre dans le détail pour chaque colonie. Au lieu de ça, j’ai défini les lignes générales.

Il y a quand même une nouvelle civilisation extraterrestre qui est ressorti de cette session d’écriture libre, je te l’exposerai plus bas !

Je ne mets pas le code gras, gras + italique, car ici tout est nouveau :

  • il est difficile et souvent litigieux de décider si les espèces découvertes dans l’univers doivent être considérées du point de vue de la zoologie/botanique ou du point de vue diplomatique ;
  • l’humain est certes un animal, mais jusque là, il n’a jamais entretenu de relations diplomatiques avec le lion ou la fourmi, encore moins avec la fougère, et pourtant, il s’est heurté à beaucoup de découverte qui l’ont poussé à repenser à tout cela ;
  • malheureusement, ces découvertes restent dans des sphères scientifiques isolés et ne sont pas facilement accessible à tous à cause des colonies éparpillées partout ;
  • il y a eu des problèmes d’éthique dans de nombreux cas, et une partie de la communauté scientifiques commence à comprendre que nos lointains ancêtres, eux, entretenaient effectivement des sortes de relations diplomatiques avec toutes les formes de vie ;
Je crée un univers jour 22
  • cette partie de la communauté scientifique se tourne peu à peu vers le chamanisme, où elle trouve de nombreuses réponses, mais cela la décrédibilise (alors que les scientifiques qui cherchent Asgard, etc, sont très réputés) ;
  • souvent, la vie a suivi des voies d’évolution inconnues et fascinantes, qui ont plusieurs fois bouleversé les systèmes de classification déjà durement établi, mais qui ont aussi pu éclairer des zones d’ombre de l’histoire de l’évolution sur Terre ;
  • dans l’ensemble, l’étude de toutes les espèces vivantes de l’univers a apporté son lot de connaissances inestimables ;
  • le rêve de tout biologiste Humain est de pouvoir se rendre dans le système des extraterrestres Mages, pour apprendre auprès d’eux et découvrir les nombreuses espèces qu’ils protègent ;
  • dans les différentes colonies, l’Humain a ramené de nouvelles espèces ou il a compris et domestiqué les espèces présentes sur place, souvent un mélange des deux ;
  • parfois, la Magie a permis d’adapter des espèces déjà existantes à des milieux différents / on parle de chimères, et ces expériences sont décriées dans de nombreux milieux ;
  • des organismes luttent contre ces expériences scientifico-magiques ;
  • sur certaines colonies, des espèces animales ont été dressées pour servir aux forces militaires, pour pouvoir se battre dans des milieux difficiles ;
  • de la même façon, certaines plantes ont été utilisées pour servir de remparts, d’armes en extrayant des substances, mais elles ont aussi servi en médecine, beauté, pour créer des drogues…

De grosses erreurs de jugement…

  • l’Humain a croisé quelques espèces d’une intelligence évoluée mais sans parvenir à communiquer ou à créer un lien quelconque avec ;
  • parfois, des colonies ont été installées de gré ou de force et, les premiers temps, de telles espèces ont tout simplement été éradiquées ;
  • l’Humain a évolué depuis, et on commence à admettre qu’il s’agissait de génocide de masse ;
  • malgré les précautions plus ou moins nombreuses, il y a des problèmes d’espèces invasives qui détruisent des écosystèmes entiers / maintenant, l’Humain s’efforce de faire attention, mais c’est récent ;
  • dans un premier temps, l’Humain a surtout fait comme il a toujours fait, à la hâte et en ne pensant qu’à ses propres intérêts ;
  • certaines plantes très jolies ont été exportées pour décorer les centres urbains, avec de nombreux incidents d’empoisonnement des populations à la clé.

Et sur Terre…

  • avec la dépollution menée par l’ordre de Gaia, il y a eu une explosion de la biodiversité dans tous les écosystèmes ;
  • dans les océans, des espèces ont acquis une intelligence nouvelle et on chuchote des histoires à propos de sirènes ;
  • en vérité, il y a effectivement une nouvelle espèce intelligente qui est en train de s’épanouir au fond des océans ;
  • quand il l’apprendra, l’Humain se sentira dépossédé, rejeté par la planète, il y aura des réactions très diverses, et la volonté pour certain de retourner réclamer ce qui leur appartient (la Terre).

Une civilisation végétale

  • une planète abrite une entité végétale qui ne peut clairement pas être considérée comme une simple plante à étudier, consommer ou utiliser ;
  • des diplomates ont dû négocier l’autorisation d’atterrir pour nouer un dialogue plus poussé, sinon, des nuées d’animaux attaquaient et détruisaient les vaisseaux ;
  • ce sont des Mages qui ont détecté cette entité gigantesque, à la fois une et multiple ;
  • de petites créatures entièrement végétales mais se promenant sur deux “jambes” ont pu dialoguer grâce un système vocal basique mais complet, que les Humains ont pu apprendre ;
  • la planète est protégée et interdite d’accès sauf autorisation de l’entité végétale / même les Pilleurs ne viennent pas s’y frotter ;
  • la gigantesque entité végétale abrite de nombreuses espèces animales et végétales, qu’elle cultive ou élève/dresse pour diverses choses ;
  • elle a ainsi peu à peu recouvert la totalité de sa planète.

Pour finir…

Pendant la rédaction de cet article, il est ressorti un autre point à développer rapidement : qu’en est-il des robots, droïdes, etc… ? Je rajoute donc ça dans mon planning !

Je te souhaite une belle journée et te donne rendez-vous pour le jour 23, où je réaliserai peut-être deux sessions d’écriture libre pour être sûre de clôturer cet univers en 30 jours !

Aucun commentaire

Laisse un commentaire

×