Je crée un univers : Jour 11

avril 20, 2019 4 minutes Aucun commentaire

Je crée un univers : Jour 11

avril 20, 2019 4 minutes Aucun commentaire
Je crée un univers Jour 11

Hello petite plume !

Aujourd’hui, j’ai attaqué un nouveau gros morceau, sur la façon dont se structure la société humaine dans l’espace.

Petit rappel

Je n’ai pas créé de planning, je n’ai pas de plan prédéfini à suivre, encore moins une méthode. L’idée est de travailler chaque jour à la création de cet univers, en essayant d’avoir quelque chose d’assez complet et de cohérent dans un mois.

J’utilise donc l’écriture libre pendant une vingtaine de minutes chaque jour, selon des thèmes précis, pour montrer également comment cet outil peut servir à booster son inspiration.

Première vraie difficulté

Je n’avais qu’une vague idée de départ, comme pour tout le reste, mais cette fois-ci, ça a été plus difficile. Je ne dirais pas que c’est mon point faible, mais ce n’est clairement pas mon point fort !

Aujourd’hui, c’était le brainstorming pour déterminer les grandes lignes. Le problème, ce n’était pas vraiment de détailler les choses, c’était plutôt de réussir à définir ce que je voulais, pour que ça colle avec le peu que j’avais défini le tout premier jour (j’ai l’impression que c’était il y a une éternité).

J’ai finalement mes grandes lignes, et, cette fois-ci, j’ai défini pour la semaine à venir mon planning, pour réussir à tout couvrir et me garder assez de temps pour ce qu’il restera à définir après ça.

Ce qui m’a aidé…

J’ai dû me cadrer, en fait, parce que ce que j’avais vaguement en tête, c’était une organisation très compliquée, parce que l’univers est vaste et la démographie a explosé.

Sauf que quand j’ai pensé à des personnages, des scènes ou des dialogues potentiels, et que j’ai pensé au lecteur, je me suis dit qu’il fallait être plus maligne que ça.

Alors, j’ai essayé de créer plutôt un système complexe, mais pas compliqué. C’est à dire que les grandes lignes sont vite assimilées, mais que si on veut rentrer dans le détail, on peut, et on peut pendant longtemps.

Un peu de lâcher prise

Ce qui m’a aidé aussi, c’est de lâcher prise. Je sais que cette nuit, ça va se décanter, et que quand je vais creuser chaque partie, ça va s’éclaircir et se préciser.

Ce que j’ai défini aujourd’hui n’est pas gravé dans le marbre, je pourrai le modifier plus ou moins selon mes besoins.

Encore une fois, l’importance du point de départ

J’ai fait le choix d’aller du plus large vers le plus précis, mais on peut aussi définir quelque chose de très précis, une civilisation en particulier, et définir ce qui l’entoure en allant au plus large progressivement.

Les deux fonctionnent, c’est encore une question de point de départ. Dans le cas présent, comme point de départ, j’avais établi qu’il y avait des alliances entre nations, je suis donc partie de là.

La société humaine

Et donc, voici le résumé de ce qui est ressorti de la séance d’écriture libre d’aujourd’hui. En gras, ce qui est nouveau, en gras et italique, ce qui va devoir être développé !

  • les nations forment de grandes alliances ;
  • il n’y a pas toujours de brassage ethnique, cela dépend où on se trouve dans l’espace, sur quelle colonie, etc ;
  • on trouve toutes sortes d’architectures et de modes ;
  • un mécontentement gronde au sein des nations/colonies plus pauvres et surexploitées ;
  • le jeu des alliances est important : les gros regroupements essaient de s’allier avec les plus petits pour gagner en poids et en puissance, en influence, etc…
  • République Terrienne : démocratie avec un Sénat et un Grand Chancelier ;
  • Alliance des Libérés : à la base, les hommes et les femmes surexploités, quel que soit leur pays d’appartenance ou d’origine ;
  • au sein de l’alliance des Libérés, excellent niveau de vie / vis à vis de l’extérieur, encore beaucoup de rancune ;
  • fonctionne comme une démocratie, avec un Conseil des Libertés ;
  • un super état, comme un Empire, avec un gouvernement totalitaire ;
  • certaines nations sont entièrement nomades, d’autres vivent dans des stations en orbite autour de planètes, d’autres encore vivent dans des colonies ;
  • les conditions de vie nécessaires sont garanties par la magie.

Pour finir… 

Il est tard, je ne vais pas m’étendre sur cette fin d’article =)

Demain, je verrai selon l’inspiration quel thème à développer m’inspire le plus (ou lequel permettra de lever les blocages présents sur les autres). 

Je te souhaite donc une belle journée et te dit à plus tard ! 

Pour en apprendre plus sur la méthode que j’applique pour créer mes univers, je t’invite à aller jeter un coup d’œil à ma formation en ligne !

Sommaire du challenge

Jour 2 : Je développe le point de départ
Jour 3 : Le sort de la planète Terre
Jour 4 : La Magie et les Ordres de Mages
Jour 5 : L’École de Magie
Jour 6 : Les Entités immatérielles
Jour 7 : Les religions
Jour 8 : La religion Kelena
Jour 9 : La religion Forn Sidr

Jour 10 : La religion des Étoiles
Jour 11 : La société humaine
Jour 12 : La République Terrienne
Jour 13 : L’Alliance des Libérés
Jour 14 : L’Union Solaire Libre
Jour 15 : Géopolitique, suite et fin
Jour 16 : Les peuples extraterrestres
Jour 17 : Le peuple des Druides
Jour 18 : La Fédération des Peuples Évolués de l’Univers + Les Pilleurs
Jour 19 : Les extraterrestres Mages

Jour 20 : Le peuple des Reptiliens
Jour 21 : Petit bilan sur ce qu’il reste à traiter
Jour 22 : Zoologie & Botanique
Jour 23 : Médecine & Technologie
Jour 24 : Armement & Robotique
Jour 25 : Organismes indépendants & Systèmes de loi
Jour 26 : Les noms et les langues
Jour 27 : Fiche de peuple, les Druides
Jour 28 : Fiche de peuple, la colonie d’Oshenheim (République Terrienne)

Jour 29 : Bilan n°1
Jour 30 : Bilan n°2

Aucun commentaire

Laisse un commentaire

×