Création d’univers : faut-il trouver une explication à tout ?

mars 30, 2020 3 minutes 2 Commentaires

Création d’univers : faut-il trouver une explication à tout ?

mars 30, 2020 3 minutes 2 Commentaires

Quand on crée son propre univers, on peut facilement se laisser absorber et toujours trouver de nouveaux points à développer, de nouvelles explications à imaginer, de nouveaux détails à définir.

C’est, en réalité, un travail sans fin, qui peut prendre toute une vie sans jamais être complet pour autant.

Sans aller jusque là, on peut souvent se demander s’il est vraiment nécessaire de tout expliquer, ou si on peut se permettre des zones floues ou des « c’est comme ça et c’est tout ».

En jeu de rôle, il n’y a rien de plus frustrant, en littérature, ça peut se gérer.

Ainsi, pour un univers destiné à du jeu de rôle, il est essentiel à mon sens de penser à expliquer un maximum de choses.

J’en suis même arrivée à la conclusion qu’il y a un certain nombre de choses qu’on DOIT expliquer. On ne sait jamais où les joueur•euse•s vont regarder, où ils vont décider d’emmener leur jeu, et j’aime pouvoir les suivre n’importe où.

Donc dans ce cas précis, oui, pour moi, il faut trouver une explication à tout… ce qui pourrait servir en jeu. Une explication de base, en tout cas (pas besoin de créer de nouvelles lois atomiques ou quantiques…)

Pour l’écriture d’une histoire, c’est différent : il faut expliquer ce qui te permet à toi, l’auteur•rice, de croire en ton univers.

Autant éviter de te retrouver bloqué•e dans ton récit parce que tu n’as pas défini un point de ton univers et qu’il te faut y réfléchir.

Et du coup, comment savoir ce qui te servira ?

Et bien, ça dépend de ton histoire. De ce que tu y racontes.

Dans Harry Potter, par exemple, on ne sait pas trop comment la magie fonctionne et ce n’est pas gênant, elle fonctionne, point. Tolkien, lui, a éprouvé le besoin ou l’envie de créer l’histoire de son monde depuis sa création jusqu’à la Guerre de l’Anneau, et le tout constitue une superbe fresque historique. C’est bien : il y a beaucoup de luttes de pouvoir et on sait d’où elles viennent.

Un autre exemple encore avec les apocalypses zombies : on ne sait pas toujours comment le virus fonctionne exactement, mais la plupart du temps, on sait d’où il vient.

Toi, tu n’as peut-être pas besoin non plus d’expliquer d’où vient la magie dans ton univers, si tout ce qui t’intéresse, c’est de savoir comment elle fonctionne pour que son usage par les personnages soit cohérent. Mais, si les origines de la magie jouent un rôle dans ta trame scénaristique, alors, bien sûr, autant le définir à l’avance.

Si tu crées ton univers avant ton histoire, ça peut se révéler corsé de savoir ce dont tu auras besoin, et je te renvoie donc à mon avis sur les univers de jeu de rôle. Trouve une explication à un maximum de choses. Tout te viendra facilement au moment d’écrire ton histoire !

Un univers pour raconter

Ce point précis est abordé et développé plus longuement dans ma formation en ligne, Un univers pour raconter.

Je t’y enseigne ma méthode de création d’univers pour que tu puisses te l’approprier et l’appliquer à n’importe lequel de tes projets, et je te donne notamment une manière de procédé pour savoir ce que tu as besoin de développer ou non (c’est même un des points clés de cette méthode).

2 Commentaires

  • Margret Demott Eisele juillet 31, 2020 at 3:35

    Merci pour le partage. Margret Demott Eisele

  • Laisse un commentaire

    J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

    ×