Je crée une cité : Jour 3

juin 5, 2019 3 minutes 2 Commentaires

Je crée une cité : Jour 3

juin 5, 2019 3 minutes 2 Commentaires
Je crée une cité Jour 3

Hello jolie plume !

C’est parti pour la troisième jour de mon challenge “Je crée une cité en 30 jours”, au cours duquel je vais détailler une cité de fantasy de A à Z.

Je réalise ce challenge dans le cadre du challenge 30 jours lancé par Aline de The B Boost, qui consiste à poster une publication par jour pendant 30 jours !

Petit rappel

Ce challenge fait suite au premier réalisé en avril, “Je crée un univers en 30 jours”. D’une part, j’avais besoin de détailler une cité pour un projet, et d’autre part, je voulais éprouver encore un peu ma méthode avant le lancement de ma formation cet été.

Pour ce challenge, je vais donc détailler toutes les facettes de Bellwade, cité cosmopolite du monde magique, qui sert de théâtre aux aventures de Pavel Erkum, mon détective lutin.

La plupart du temps, je réaliserai une session d’écriture libre d’une vingtaine de minutes selon un thème donné, puis je te donnerai le résultat dans un article de blog.

Aujourd’hui, on parle un peu géographie !

Pour avoir une bonne base de travail, après avoir pris le temps de détailler hier ce qui avait déjà été établi, j’ai décidé de “créer” une carte.

J’ai mis des guillemets, parce que j’ai fait appel à un générateur de cartes : Medieval Fantasy City Generator. Il y a de nombreuses options et je pense que c’est possible de trouver son bonheur presque à tous les coups.

En ce qui me concerne, j’avais surtout un pré-requis important : je voulais un fleuve dans la partie sud.

Voici les quelques choix possibles que j’avais pré-sélectionnés :

Et voici l’heureuse élue !

Je crée une cité Jour 3

Superficie et échelle

L’échelle de la carte m’a posé quelques soucis : si je me base sur la largeur du fleuve pour définir mon échelle, ou sur la taille des places, alors ma cité est plutôt petite (trop petite à mon goût en tout cas !).

Du coup, comme il faut que ce soit avant tout un outil de travail, une base, et surtout pas un carcan, j’ai décidé que l’échelle serait de 1 cm pour 1 km.

Cela me donne une ville de 10 x 10 km environ, et d’au moins 16 x 13 km si j’inclus les faubourgs et les zones industrielles. Ça me convient mieux : c’est à peu près la taille de Paris dans les années 1930 (à peu près, à la louche). Nous allons donc partir là-dessus !

Démographie

Et tant que nous y sommes, même si je pense revenir en détail dessus quand je traiterai des différents peuples qui y vivent, disons qu’il y a environ 3 500 000 habitants ! =)

Quel est l’intérêt de ce chiffre, en réalité ? Avoir un élément de comparaison avec les villes de notre monde, pour pouvoir obtenir des données et des échelles de taille réalistes, au moins un minimum.

Je crée une cité Jour 3

J’ai choisi de me baser sur Paris dans les années 1930/40 (avec tout de même une population bien plus dense pour des raisons architecturales), parce que c’est à peu près le style vestimentaire qui me parle, mais le principe s’applique pour tous les cas de figures. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à regarder ce qui existe dans notre réalité pour doser ce qu’on crée dans nos univers.

Ce qu’il reste à faire

Le découpage en quartier, situer les monuments et bâtiments administratifs importants, nommer les faubourgs, les boulevards, les rues… Il y a encore du boulot côté géographie !

Je te donne donc rendez-vous demain pour poursuivre le travail sur cette carte !

En attendant, tu peux découvrir Bellwade et la genèse de ce travail à travers quinze textes courts sur mon Wattpad =)

2 Commentaires

  • Anne-Ellyn juin 12, 2019 at 3:28

    Super intéressant ! Je ne connaissais pas l’existence des générateurs de cartes, je me le garde sous le coude ! 😉

  • Laisse un commentaire

    ×