Je crée une cité : Jour 11

juin 16, 2019 5 minutes Aucun commentaire

Je crée une cité : Jour 11

juin 16, 2019 5 minutes Aucun commentaire
Je crée une cité Jour 11

Hello jolie plume ! 

C’est parti pour le onzième jour de mon challenge “Je crée une cité en 30 jours”, au cours duquel je vais détailler une cité de fantasy de A à Z.

Je réalise ce challenge dans le cadre du challenge 30 jours lancé par Aline de The B Boost, qui consiste à poster une publication par jour pendant 30 jours !

Petit rappel

Ce challenge fait suite au premier réalisé en avril, “Je crée un univers en 30 jours”. D’une part, j’avais besoin de détailler une cité pour un projet, et d’autre part, je voulais éprouver encore un peu ma méthode avant le lancement de ma formation cet été.

Pour ce challenge, je vais donc détailler toutes les facettes de Bellwade, cité cosmopolite du monde magique, qui sert de théâtre aux aventures de Pavel Erkum, mon détective lutin.

La plupart du temps, je réaliserai une session d’écriture libre d’une vingtaine de minutes selon un thème donné, puis je te donnerai le résultat dans un article de blog.

Un peu de divertissement ! 

J’ai commencé hier à parler un peu divertissement, en abordant le thème de la culture, et je poursuis aujourd’hui en développant en surface ce que les habitants de Bellwade font pour se distraire ! 

Je pourrais développer chacun de ces points séparément, avec une session d’écriture libre chacun, c’est de cette façon que fonctionne ma méthode. Pour le moment, je n’en ai pas besoin, je verrai s’il reste du temps quand j’aurai traité les autres points essentiels à mes yeux dans leur globalité. 

Bellwade continue de prendre vie… 

Et ça me donne des idées de scènes, d’histoires, avec Pavel ou avec des personnages encore anonymes ! C’est une bonne chose, j’ai un peu de retard à rattraper dans mon défi Bradbury ! 

Je m’émerveille toujours de voir à quel point les choses finissent toujours par venir grâce aux sessions d’écriture libre. Cet outil est vraiment magique et précieux ! 

Pour finir… 

Comme toujours, je te mets le résultat de la session d’écriture à la fin de l’article ! Je suis incapable de dire de quel sujet je traiterai demain, peut-être éducation ou politique ! 

En attendant, je te souhaite une belle journée !

Session d’écriture libre

Il est 00h42, et je me lance dans une session d’écriture libre pour continuer à travailler sur le divertissement à Bellwade. Hier, j’ai déjà parlé de la culture, du théâtre, de la musique, du cinéma… Aujourd’hui, voyons voir ce qu’on peut ajouter qui est de l’amusement pur, sans la notion de culture, ou peu.

Fêtes foraines, cirques, bars, centres commerciaux, festivals, jeux et sports. Là encore, on va retrouver des loisirs populaires, et d’autres plus chics. Parmi les loisirs plus chics, on peut mettre les courses à dos de libellule, le croquet, les activités diverses dans les parcs privés, avec pédalos, …

Je crée une cité Jour 11

Les loisirs qui rassemblent tout le monde sont les jeux, les sports. Bien-sûr, il y a des sports plus populaires, la boxe, par exemple, avec d’ailleurs de nombreux matchs clandestins, mais il y a aussi des sports qui mettent tout le monde d’accord, comme le Fayeur Böhl, un jeu très dangereux et extrême où les participants jouent avec des balles et des obstacles enflammés, entièrement vêtus d’épaisses combinaisons de cuir pour se protéger. Les jeux aquatiques ont également beaucoup de succès, surtout depuis qu’ils ont été rendus accessibles à toutes les peuplades grâce aux inventions gobelines permettant à tous de respirer sous l’eau. Un important complexe a d’ailleurs été construit aux abords de l’un des faubourgs, à l’est.

Il y a des courses, courses à dos de libellule, de guêpes, de lézards même, sur lesquels on aime parier allègrement. Ces paris sont extrêmement réglementés et l’administration de Bellwade prélève une part dessus. La pègre et les plus petits gangs gèrent de nombreux réseaux de paris illégaux, de matchs truqués, etc.

Les fêtes foraines attirent plutôt les classes plus populaires. Elles ont tout des foires du début du 20ème siècle, avec les bêtes de foire, les attractions à sensation forte, les maisons hantées, les voyantes, les stands de jeux… Même chose avec les cirques, qui vont et viennent au cours de l’année. L’un d’entre eux est particulièrement prestigieux et vient s’installer deux semaines tous les ans, au début de l’hiver sur la Grande Place, avant que le marché du Solstice de s’y installe à son tour. Il s’agit du Cirque de la Lune. Les meilleures places y sont extrêmement chères.

Enfin, pour les sorties ordinaires, courantes, le soir après le travail, l’après-midi entre amis… Il y a les rues piétonnes et les grands boulevards, avec leurs boutiques, grands magasins, chacun avec leur clientèle. Certains quartiers ne s’animent que le soir, lorsque les pubs se remplissent et vibrent jusque tard dans la nuit.

Je reviens un peu sur le sport et les jeux : avec tous les sports qui existent, il y a de quoi s’occuper tout au long de l’année, et certaines rencontres remplissent des stades immenses (le Fayeur Böhl, mais pas seulement). Il existe de nombreuses équipes à Bellwade, et il y a de plus petits terrains un peu partout dans les quartiers résidentiels, de petites aires de jeux où les jeunes s’entraînent en rêvant à un avenir brillant.

Voyons voir ce que je pourrais bien détailler encore. Les festivals ! Ils sont nombreux : musique, art de rue, fête… On fête les saisons, on fête des dates anniversaires, comme celle de la fondation de la ville,… Certaines communautés ont amené leurs traditions avec elles et les célébrations sont nombreuses et souvent propices à mettre en place de petites fêtes de quartier.

Les cinémas de plein air se trouvent souvent dans les faubourgs et ont un succès fou.

Il y a la base nautique au bord du Tiza, mais également deux parcs d’attraction, au nord-est et en ville, dans les

zones 12 vert et 17 bleu.

Je crée une cité - découpage en zones

Aucun commentaire

Laisse un commentaire

×